Marche de Noël (La cire)

C’est confirmé nous seront présents au marché de noël de Chimay!

Nous vendons déja du miel mais pour un marché il serait chouette de proposer d’autres produits issus de la ruche comme des bougies en cire d’abeilles.

Mais d’où viens cette cire?

Les abeilles produises cette cire sous forme d’écaille qui apparaisse sous leur abdomen. Elles s’en servent pour construire les rayons à l’intérieur de la ruche.

Si l’on souhaite récupérer de la cire d’abeille il faut donc découper des rayons « inexploités » par les abeilles et les refondre.

Mais cela reste plus facile à dire qu’a faire car lorsque l’on fond la cire l’on se rend vite compte que celle ci contient beaucoup d’impuretés! Alors comment la filtrer? Un filtrage par tamis est plutôt difficile car la cire même très chaude(température de liquéfaction 64°C) garde une viscosité trop importante pour pouvoir compter sur le passage de celle-ci dans des tamis fin par simple gravité, une pression supplémentaire est nécessaire. La solution la plus simple est de compter sur le déphasage, c’est à dire de laisser la cire liquide le plus longtemps possible.

En pratique: couler la cire liquide dans des sceaux en plastique avec couvercle et mettre ses sceaux dans des caisses en frigolite pleines de paille ou de sciure de bois. Laisser ensuite le tout refroidir deux jours.

Après ouverture des sceaux et nettoyage des blocs de cire à l’eau:

IMG_3586 IMG_3583

La cire est magnifique ça fait plaisir à voir, prochaine étape les bougies!

Où est l’essaim?

Bon j’avoue c’est déjà pas évident quand on sait où il est mais essayez tout de même: cliquez sur l’image pour l’avoir en grand et regardez dans les sapins!

 

 

Alors? Vous avez une idée?

 

 

Cette essaim avait l’air plutôt calme sur sa branche mais une fois la branche secouée au dessus de la ruche, la « cohésion » n’était pas très bonne, la majorité sont bien rentrées dans la ruche mais quelques centaines se sont envolées et sont reparties sur des branches annexes sans pour au tant former une grappe bien distincte.

J’ai pu également remarquer pas mal d’abeilles en trophallaxie sur les flancs de la ruche. Cette essaim est sans doute la depuis plusieurs jours ce qui justifierai les abeilles affamées et nerveuses.

Après l’avoir transportée, j’ouvre la ruche et des centaines d’abeilles en sortent comme des furies sans faire de vol d’orientation, ce qui fait un peu peur sur le moment.

Quelques minutes plus tard elles rentrent toutes sagement…

Après seulement deux heures on peut déjà voir que le cadre de miel ajouté leur conviennent.

Un dimanche à Péruwelz

Dimanche midi j’étais à la fête des abeilles de Péruwelz avec un ami.

Nous discutions avec une dame qui avait un essaim installé depuis au moins une semaine et cherchait des conseils(et un coup de main) pour récupérer celui-ci.

Après discussion avec d’autre personnes plus expérimentées, nous concluons que déloger un essaim installé depuis aussi longtemps ne sera pas de tout repos mais nous décidons de relever le défi!

Nous arrivons sur place et constatons en effet que l’essaim doit être installé depuis plusieurs jours. Il y avait déjà cinq beau rayons et du couvain operculé => plus de neuf jours.

 

L’allumage de l’enfumoire nous semble long et difficile, sans doute dût à la tension qui monte…

Après avoir bien enfumé l’essaim (qui en réalité est plus une colonie qu’un essaim vu la taille des rayons de couvain qui nous attendent) nous commençons la découpe des rayons.

Nos craintes se dissipent très vite, les abeilles sont très douces et descendent dans la ruche d’elles même. Elles sont toutes noires, pas une croisée à l’horizon.

L’enfumoir lui par contre, nous sort maintenant une fumée d’enfer, il nous faut d’ailleurs sortir de temps en temps afin de ne pas finir asphyxié!

En fin de compte tout s’est très bien passé, ce qui à fait beaucoup c’est la douceur de ces abeilles. Faire de l’élevage de reine de cette colonie me semble d’ailleurs inévitable!

Essaims (in)attendus

Je m’étonnais de ne pas voir de cellules royales dans certaines ruches trois jours plutôt, et bien samedi à 13h00 quand je suis sorti jeter un œil, un essaim se formait sous mes yeux, en dix minutes elles se posaient et formaient une belle grappe sur une branche de thuya.

Et dans l’autre rucher un autre bien planqué au milieu des orties…

 

Ça été plus compliqué pour celui-ci mais avec un peu de fumée pour les guider et beaucoup de patience, la majorité des butineuses sont rentrées.

N’ayant pas vu la reine j’ai tout de même décidé de les laisser tranquille et quelque heures plus tard elles étaient bien toutes rentrées.

 

Ecrémage

Ce jeudi étant le dernier jour de bon temps avant plusieurs jours de pluie, j’ai décidé de vérifier l’état des colonies de mon deuxième rucher. Deux de celui-ci étaient pleine à craquer sans pour autant avoir de cellules royales, j’ai donc pris trois cadres dans chaque pour créer une colonie que j’ai placée sur un des nouveaux emplacements de mon premier rucher. Il y avait deux cadres plein de couvain operculé, un de couvain ouvert et le reste de miel, ce qui donne donc:

miel — couvain — couvain ouvert — couvain — miel — miel

Nouvelle ruche

Lors de la visite d’une autre colonie je suis tombé sur une reine qu’il faudra remplacer car on peut apercevoir des croisées sur la photo mais ce qui m’a le plus intrigué ce sont les taches brunes de la reine, une butineuse qui a des tâches c’est une croisée mais une reine?  Ce serait apparemment bien l’apparence normale d’une reine noire…

Reine noire

Bienvenue

En tant que jeune apiculteur débutant je souhaite au travers de ce blog partager mes expériences, mes découvertes, mes réussites et mes échecs.

Cette année la majorité de mes colonies sont encore très faibles alors que l’année dernière à la même époque l’essaimage battait son plein.

Bien sûr les floraisons sont elles aussi décalées mais les températures sont tout de même restées trop basses pour la saison et lors du pic de floraison des pissenlits le peu de colonies qui étaient assez développées n’ont eu droit qu’a de brèves apparitions du soleil pour en profiter.

Bonjour tout le monde !

Bonjour!

Ceci est un site en construction,

A l’heure ou j’écrit ces lignes il n’apparait pas encore dans les premiers résultats  de Google et vous ne devriez en  principe pas être en train de lire ces lignes :)

Si c’est tout de même le cas, soyez indulgent et repassez dans quelque semaines!

Merci,

Fabian